Vu / Lu / Entendu #1

Cher visiteur,
Comme tu t’en doutes peut-être en lisant le menu de ce site, les journées n’ont que 24 heures et je n’ai pas toujours le temps et la motivation de pondre des billets de blog littéraires et alambiqués.
Du coup, je me suis dit que j’allais lister mes découvertes hebdomadaires, quitte à faire de plus gros écrits pour développer mes pensées à l’occasion. Le blog, c’est comme Le Petit Journal, ça commence maintenant.

1. Pour ne pas la jouer trop hipster de bac à sable dès le départ, je place en tête un truc dont tout le monde parle : « Voyou », le nouveau titre de Fauve. Bon, d’accord, c’est franchement hipster, et y a toujours ce côté ado rebelle en détresse que n’aiment pas leurs détracteurs. Ce qui est marrant, c’est que finalement Fauve parle à pas mal de monde, alors peut-être qu’on est tous torturés sans le savoir.

J’ai sérieusement hésité avec « Droit dans le soleil », la nouvelle chanson de Bertrand Cantat a.k.a Detroit, mais bizarrement son retour n’a pas fait autant d’effet à mes tympans que je le pensais. Ce n’est pas mauvais, mais j’ai l’impression d’écouter une musique composée par Noir Désir, en moins riche, avec un texte de Saez (ce qui est quand même le comble sachant qu’à ses débuts on le considérait comme une copie de Noir Déz).

2. Ces fantastiques chaussures transparentes à effet ombré Pink Martin. Pas réussi à décider si elles sont immensément géniales ou si j’ai vraiment des goûts de balayette à chiottes.

Chaussures_Rowme

3. La note de Diglee sur l’amour. Parce que c’est à des kilomètres de ce qu’elle fait d’habitude, que c’est juste, sincère, pertinent, poignant et tout plein d’autres adjectifs élogieux et sans mièvrerie. À lire là !

Diglee_amour

4. Les photos en noir et blanc de Patti Smith et Robert Mapplethorpe. Je suis en train de lire « Just kids », et c’est la première fois depuis longtemps que 1) une autobiographie d’une personnes célèbre 2) traduite de l’anglais me semble aussi chouette. Cette sensation laissant régulièrement la place à celle de ne jamais arriver à être aussi cool que ces gens (mais j’ai 40 ans devant moi pour ça, gardons espoir).

patti-smith-robert-mapplethorpe-homotography-2

Patti-Smith-0117SMI_147861c

patti-e-robert-4

smith-and-mapplethorpe

5. Une explication au fameux quart d’heure de retard sur Rue89. On est bien d’accord, 15 minutes dans une vie, c’est rien. Toi qui est perpétuellement à la bourre, clique ici.

6. Une vidéo du groupe punk Fugazi, « Waiting room ». Impossible de me souvenir comment je suis tombée là dessus durant mes errances internautiques, mais ça me fascine. Toujours est-il que selon Wikikiapété, Fugazi est :

« Un groupe de post-hardcore originaire de Washington et formé en 1987. Le nom du groupe est directement issu de l’acronyme utilisé par les GI, durant la guerre du Viêt Nam, lorsqu’ils se trouvaient dans une très mauvaise situation — littéralement : « Fucked Up, Got Ambushed, Zipped In », « Suis foutu, pris en embuscade, peux plus sortir ».

7. Un big up pour le site du Nieman Lab, qui me sauve la vie participe à ma culture new media depuis plus d’un an. C’est un Lab sur le journalisme à l’ère d’Internet créé par des gens de Harvard, et quand on a le courage de se cogner des articles en anglais (ce qui n’est pas toujours mon cas), c’est bien utile. Viens par ici.

8. Les sculptures de l’allemand Ole Ukena. Parce que c’est de l’art, certes conceptuel, mais facile à comprendre tout en étant hyper second degré. C’est un peu tout ce que je kiffe dans l’art contemporain : il arrive à se mettre au niveau de tout le monde, et à quand même inciter à la réflexion, sans en faire des tonnes avec des mots et des systèmes de pensée complexes. Avec mes trois préférés : le burn-out, le t-shirt et la condition de la femme.

oleukena_workworkwork1

oleukena_tshirt1

oleukena_barbiebroom1

9. Le nouvel EP de Coming Soon, « Disappear here » est sorti. J’en profite pour rappeler que le groupe est fantastoche en concert (même quand le concert en question a lieu à Tourcoing) et poster ma chanson préférée de l’EP. Si jamais une âme charitable connaît leur discographie par coeur, je cherche toujours à me procurer « Up and running ».


10. Ca fait beaucoup de musique pour cette semaine, et pas beaucoup de journalisme. Du coup, je termine par un coup d’épaule à un webzine musical prometteur, lancé par une petite nana de ma formation. Ca s’appelle Funk You Dear, et ça se lit là.

 

Advertisements

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s